Gregoire Legendre Directeur général et artistique

Avant d'assurer la direction générale de l'Opéra de Québec (1996), Grégoire Legendre en était le directeur administratif (1994). Titulaire d'un diplôme d'études supérieures en Musique du Conservatoire de Québec, d'une maîtrise en Musique et d'un baccalauréat en Administration des affaires (1981) de l'Université Laval, le baryton Grégoire Legendre présente une feuille de route impressionnante, avec plus de 20 ans de carrière comme chanteur, et la gestion administrative de près d’une cinquantaine de productions à l'Opéra de Québec.

Comme chanteur à la scène internationale (Suisse, France, Portugal, Espagne, États-Unis) et partout au Canada, il a tenu 35 rôles dans plus de 65 productions. Il connaît très bien les rouages et les exigences d'une production d'opéra. Au Québec, il a collaboré régulièrement avec l'Opéra de Montréal (Capulet, Roméo et Juliette ; Schaunard, La Bohème ; Le Marquis de la Force, Dialogues des Carmélites ; Guglielmo, Cosi fan tutte ; Docteur Falke, Die Fledermaus ; Le Baron, La Vie parisienne ), l'Opéra de Québec (Figaro, Le nozze di Figaro ; Lescaut, Manon ; Enrico, Lucia di Lammermoor ; Papageno, Die Zauberflöte ; Belcore, L'Elisir d'amore ), ainsi qu'avec l'Orchestre symphonique de Québec (Le Prince Yeletsky, La Dame de pique ), l'Orchestre Métropolitain (Le Comte, Le nozze di Figaro ), le Festival de Lanaudière (Mitioukh et Varlaam, Boris Godounov ; Skoula, Le Prince Igor ), les Concerts symphoniques de Sherbrooke (Escamillo, Carmen ), les Concerts populaires de la ville de Montréal (Don Gormas, Le Cid ).

L'Opéra de Québec est un organisme à but non lucratif qui présente de l'opéra professionnel de niveau international à Québec. À titre de directeur général, Grégoire Legendre veille à la coordination de plus de 200 pigistes pendant près de six mois chaque année. Il assure l'harmonie entre artistes et artisans du milieu, chapeaute le développement de nouveaux publics, favorise le maintien des acquis et participe à l'évolution et à la bonne réputation de la maison.

Depuis juillet 2003, il assume également la direction artistique. Il est responsable de la programmation du répertoire et de toutes les décisions artistiques.

En novembre 2007, dans le cadre des Prix d’excellence des arts et de la culture de la Ville de Québec, il reçoit le Prix de la Fondation de l’Orchestre symphonique de Québec pour l’excellence de sa contribution apportée au développement de la musique classique dans la grande région de Québec.

En 2008, il assure le leadership de la venue et de la tenue du Concours international de chant Operalia de Plácido Domingo. Il a été membre observateur à Valence en 2006, membre du jury à Paris en 2007, à Québec en 2008 et à Budapest en 2009. Il est nommé lauréat de la semaine SRC/Le Soleil et il reçoit la médaille du 400e. Plácido Domingo le réinvite pour l'édition 2012 à Pékin.

En 2011, il lance le premier Festival d’opéra de Québec en mettant de l’avant une programmation qui s’échelonne sur 2 semaines. C’est ainsi que le public de Québec aura pu assister en première canadienne à Une Flûte enchantée dans une adaptation de Peter Brook, en première québécois au Rossignol et autres fables de Stravinski dans une mise en scène de Robert Lepage, et autour de ces deux grandes productions se seront greffés d'autres événements très courus. 

Avec le succès remporté par le Festival, il est nommé de nouveau lauréat de la semaine SRC/le Soleil, conjointement le président M. Gaston Déry.

Grégoire Legendre en entrevue au magazine Contact, de l'Université Laval.

Janvier 2012

Grégoire Legendre