Représentations

Simons

Starmania Opéra
Luc Plamondon / Michel Berger      

AVANT-PREMIÈRE MONDIALE – 16 mai à 19 h
Les 17 (19 h), 20, 22 et 24 mai (20 h) 2008
SUPPLÉMENTAIRES :
19 et 26 mai 2008 (20 h)
14 juillet 2008 (20 h)
15 juillet 2008 (18 h)
16 juillet 2008 (20 h)

Une coproduction
Opéra de Québec / Opéra de Montréal

Chef d’orchestre et orchestrateur : Simon LECLERC
Metteurs en scène : Michel LEMIEUX et Victor PILON

Marie-Jeanne
Zéro Janvier
Stella Spotlight
Johnny Rockfort
Cristal
Ziggy
Sadia
Marie-Josée LORD, soprano
Marc HERVIEUX, ténor
Lyne FORTIN, soprano
Etienne DUPUIS, baryton
Raphaëlle PAQUETTE, soprano
Pascal CHARBONNEAU, ténor
Krista de SILVA, mezzo-soprano

Le Chœur de l’Opéra de Québec
L’Orchestre symphonique de Québec
          
En première mondiale à Québec : Starmania opéra.


Voici la comédie musicale la plus médiatisée de l’histoire du Québec, maintenant en version opéra avec une sélection des meilleurs chanteurs lyriques québécois.

Starmania raconte la lutte de deux jeunes amants contre les méfaits du vedettariat. L’action se situe à Monopolis, ville imaginaire, où s’affrontent le bien et le mal à travers des personnages futuristes en butte à la solitude et à la corruption.

Pour Québec 2008, la rencontre de deux univers de la musique!

Synopsis

MONOPOLIS, nouvelle capitale de l'Occident, est terrorisée par les Étoiles Noires, une bande ayant pour chef Johnny Rockfort qui agit sous l'emprise de Sadia, une étudiante agitatrice, une fille de la haute société, qui se travestit le soir pour descendre dans les souterrains et donner ses ordres. Ils se rencontrent à l'Underground Café, sous le regard amusé de Marie-Jeanne, la serveuse automate.

Au-dessus de ce café souterrain s'élève la Tour Dorée, un building de cent étages au sommet duquel se situe le bureau de Zéro Janvier, milliardaire qui se lance dans la politique en devenant candidat à la Présidence de l'Occident. Il base sa campagne électorale sur le retour à l'ordre et sur l'édification du nouveau monde atomique. Zéro Janvier devient ainsi l'ennemi juré de Johnny Rockfort et des Etoiles Noires. C'est dans ce contexte que se nouent et se dénouent trois histoires d'amour parallèles :
l'amour impossible de Marie-Jeanne pour Ziggy, jeune disquaire androgyne et mythomane, l'idylle sensationnelle de Zéro Janvier avec Stella Spotlight, un sex-symbol qui vient de faire ses adieux au cinéma et enfin et surtout, l'amour-passion de Johnny Rockfort et de Cristal, véritable noeud de l'intrigue.

Cristal, présentatrice-vedette d'un show de télévision intitulé « STARMANIA », reçoit un coup de fil de Sadia qui lui propose une interview clandestine avec Johnny Rockfort dont nul ne connaît le visage. Le rendez-vous a lieu à l'Underground Café. Cristal et Johnny ont un coup de foudre l'un pour l'autre. Elle s'enfuit avec lui. Sadia perd ainsi son emprise sur Johnny. Cristal décide de devenir le porte-parole des Etoiles Noires en envoyant des messages pirates grâce à une caméra à neutrons qui lui permet de s'emparer des ondes de la télévision.

Sadia, furieuse de jalousie, ira dénoncer Johnny et Cristal à Zéro Janvier, le soir où celui-ci célèbre on élection au Naziland, une gigantesque discothèque qui surplombe Monopolis. Les Étoiles Noires avaient choisi justement ce soir-là pour faire exploser une bombe dans la Tour Dorée.

Les hommes de Zéro Janvier poursuivent les Étoiles Noires. Cristal est touchée et meurt dans les bras de Johnny. L'ombre de Johnny Rockfort planera sur la victoire de Zéro Janvier, élu Président de l'Occident. Terrorisme contre totalitarisme, deux forces vives qui s'opposent, deux dangers qui menacent le monde.

Stella Spotlight, dégoûtée du pouvoir, retourne à son rêve d'immortalité. Marie-Jeanne quitte le monde des souterrains pour partir à la recherche du soleil.

Grégoire Legendre